Bienvenue sur Faynot Industrie

Comment fixer des plaques éclairantes ?

Les plaques éclairantes de toiture sont généralement proposées dans deux matériaux :
-    Les plaques polyester
-    Les plaques polycarbonate

Les plaques polycarbonate ont la particularité d’être vraiment transparentes.
Leurs profils sont de mêmes dimensions que les tôles ondulées, bacs aciers, plaques fibres-ciment, de sorte que l’on puisse les associer ensemble sur une toiture.

Les plaques translucides de même forme que les tôles ondulées sont façonnées avec une ondulation de hauteur h=18mm, avec un pas (ou module) égal à 76mm.

Les plaques translucides de même forme que les plaques fibres-ciment sont façonnées avec une ondulation de hauteur h=51mm, avec un pas (ou module) égal à 177mm.

plaque translucide

Les plaques translucides de même forme que les bacs aciers sont façonnées aux mêmes géométries que les bacs aciers. Il existe donc différentes plaques en fonction des dimensions des bacs acier.

plaque translucide forme

Il existe d’autres types de plaques (alvéolées…)
Pour la mise en œuvre des plaques et leurs propriétés, il convient de se référer aux prescriptions des fabricants des plaques polycarbonate. Ce document se propose d’évoquer la fixation de ces plaques en toiture.

Comment fixer les plaques polycarbonate en toiture ?

Sur le rampant de la toiture, nous avons les « pannes », qui sont disposées perpendiculairement par rapport à la pente du toit.  Voir en rouge sur le schéma. Les pannes sont les « appuis » des plaques. La distance entre pannes est la « portée ».
En couverture, les plaques sont posées sur les « pannes », dans le sens de la pente de la toiture, perpendiculairement aux pannes (elles sont posées dans le sens de leur longueur suivant la pente du toit). Voir en violet sur le schéma.
Les lignes des ondes ou des nervures sont dans le sens de la pente. On sait que l’eau va s’écouler sur le toit suivant la pente. Voir flèche blanche sur la plaque violette du schéma.
schema-pose-plaque

Les plaques polycarbonate sont toujours fixées en sommet d’onde.
Cette disposition permet d’éviter au maximum les infiltrations, puisque les trous seront au-dessus des écoulements d’eau qui se concentreront généralement dans les plages ou creux d’ondes des plaques polycarbonate.

couverture-profil-plaque

Pontet pour profil grande onde 177x51 : VOIR CE PRODUIT

Pontet pour profil petite onde 76x18 : VOIR CE PRODUIT

Pontet pour bacs nervurés : VOIR CE PRODUIT

Sous les ondes ou les nervures des plaques polycarbonate, il est nécessaire de placer un pontet support d’onde (appelé aussi cale d’onde) posé sur la panne.
Le pontet est une cale ou une entretoise qui évite à la plaque de s’affaisser ou de s’écraser lors du serrage des fixations.

Vidéo de pose :

Dans tous les cas, l’emploi d’un pontet support d’onde est absolument nécessaire (obligatoire) pour la fixation de toute plaque transparente en polycarbonate ou polyester.

Les pontets ont la même hauteur que les ondes ou les nervures de plaques polycarbonate.

pontet-plaque-translucide

Les pontets les plus utilisés sont généralement en plastique.

pontets-plastique

Différents modèles de pontet plastiques existent :
-    Les pontets nervurés, pour plaque polycarbonate nervurée
-    Les pontets plastiques avec partie supérieure arrondie pour plaque polycarbonate ondulée. (modèles ordinaires ou renforcés).

Les pontets plastiques modèles ordinaires, plus économiques sont cependant moins stables sur les pannes lors de la pose. La mise en œuvre moins aisée que celle du pontet renforcé plus stable avec sa base plus large.
Il existe aussi des pontets ou cales d’ondes en acier galvanisé, que l’on appelle également « pontal ».
Les pontets en acier galvanisé sont tout aussi efficaces dans leur fonction de supporter l’onde ou la nervure lors du serrage de la plaque. La gamme de hauteur des pontets galvanisés est plus importante. Les pontets en acier galvanisé peuvent être aussi plus stables sur la panne que les pontets plastiques ordinaires, de par leur base large et leur poids.

pontet-acier-galva

Pontet en acier galvanisé


Les plaques polycarbonate devront toujours être pré-percées à l’aide d’un foret spécial.
Ce foret qui réalisera le perçage progressivement jusqu’au diamètre requis, permet de réaliser un trou propre. De plus, il faut que le diamètre de perçage permette d’avoir un jeu suffisant entre la plaque et la tige de fixation.
Le jeu entre la tige de la fixation et le pourtour du trou de la plaque pré-percé est très important. En effet, les plaques polycarbonate se dilatent, et lors de la dilatation, s’il n’y a pas de jeu entre la fixation et la plaque, la plaque ne sera pas libre de se dilater. Conséquence, les plaques pourraient se fissurer… et engendrer des fuites.
Le foret pour plaque polycarbonate (ref 1003-039) permet de percer les plaques au diamètre 10mm, et ce, de manière très progressive à partir d’un premier perçage de 3mm.  
Avec une fixation de diamètre de 6,3mm et le trou diamètre 10mm, nous avons un jeu de plusieurs millimètres pour la libre dilatation des plaques.

foret-plaque-polycarbonateVOIR CE PRODUIT

Pour fixer les plaques polycarbonates sur bois ou acier, nous avons plusieurs possibilités :
-    Par l’emploi de tirefonds
-    par l’emploi de crochets de toiture
-    Par l’emploi de vis autoperceuses ou autotaraudeuses
L’utilisation de tirefonds (appelés aussi tire-fonds) est une méthode traditionnelle pour poser les plaques polycarbonate sur bois. Il faut évidemment pré-percer les plaques avec le foret spécial à 10mm. Les tirefonds ne se posent que dans des supports en bois. Pour une bonne durabilité, les tirefonds doivent être galvanisés à chaud.
L’utilisation de crochets (appelés aussi boulons-crochets) est une méthode traditionnelle simple à comprendre pour poser les plaques polycarbonate sur tous types de pannes. Il faut pré-percer les plaques avec le foret spécial à 10mm. Le crochet doit avoir une forme adaptée à la panne, et dépasser de la plaque. Le serrage est réalisé à l’aide d’un écrou vissé sur la partie filetée du crochet. Pour une bonne durabilité, les crochets doivent être galvanisés à chaud.
Les vis autoperceuses généralement utilisées pour gagner du temps par la pose directe sans avant trou pour les bacs acier, panneaux sandwichs ne doivent pas être utilisées pour percer les plaques polycarbonate… En effet, utiliser ces vis directement dans la plaque sans pré-perçage est une erreur lourde de conséquence (fissuration des plaques…). Il convient, même si l’on a des vis autoperceuses, de pré-percer les plaques polycarbonate avec le foret spécial. Cela permettra la réalisation d’un trou propre, et d’avoir le jeu nécessaire entre la tige de vis et la plaque.
Le pré-perçage avec un foret spécial est donc absolument impératif, dans tous les cas.
Pour une bonne durabilité, les vis autoperceuses sont avec une tête en aluminium (VIS TETALU), matériau inoxydable (atmosphère normale). Dans certains milieux plus corrosifs (bord de mer, atmosphère polluée, ou environnement chimique…), il conviendra d’utiliser des fixations en inox (acier inoxydable austénitique A2 ou A4 selon les cas). Ainsi, il conviendra de choisir les crochets, les tirefonds, les vis autoperceuses en inox.

A ces fixations il convient d’associer des plaquettes ou cavaliers adaptés à la forme des sommets d’ondes ou nervures des plaques polycarbonate. L’étanchéité doit être réalisée par des un joints d’étanchéité de type rondelle néoprène EPDM, placés sous la plaquette ou le cavalier. Si un toit est réalisé avec des bacs acier, et des plaques polycarbonate, le profil étant le même, on pourra utiliser les mêmes cavaliers pour les deux matériaux.
Rappelons que dans tous les cas, en toiture, il est impératif de fixer les plaques en sommet d’onde. Le trou de passage de la fixation doit être en haut de l’onde, afin d’avoir le moins possible d’eau à ce niveau, le ruissellement se faisant surtout dans les creux d’ondes. La fixation en plage des plaques est interdite.
Pour ces plaques translucides, les plaquettes ou les cavaliers peuvent être équipées de rondelles à cheminées avec joints intégrés soit en PVC, soit en EPDM. Les plaquettes ou les cavaliers peuvent être soit en acier galvanisé, soit en aluminum :
plaquette-aluminiumVOIR CE PRODUIT

cavalier-aluminiumVOIR CE PRODUIT

Des compléments d’étanchéité sont parfois nécessaires pour l’étanchéité au niveau des recouvrements (joint butyl).
Le couturage des plaques polycarbonate est réalisé par des fixations aveugles EPDM, et toujours avec le pré-perçage avec foret spécial.

fixation-aveugle

VOIR CE PRODUIT

pose-fixaton-aveugle

Vidéo de pose :


Comment fixer les plaques polycarbonate en bardage ?

En bardage, les plaques polycarbonate se posent sur les supports en creux d’ondes.
Il faut dans tous les cas pré-percer les plaques avec le foret spécial, permettant de faire un trou propre, diamètre 10mm.

foret-plaque-polycarbonateVOIR CE PRODUIT

Le jeu entre la tige de la fixation et le pourtour du trou de la plaque pré-percé est très important.
En effet, les plaques polycarbonate se dilatent, et lors de la dilatation, s’il n’y a pas de jeu entre la fixation et la plaque, la plaque ne sera pas libre de se dilater.
Conséquence, les plaques pourraient se déformer (fléchissement des plaques…) et se fissurer…

Avec une fixation de diamètre 4,8 à 6,3mm et le trou diamètre 10mm, nous avons un jeu de plusieurs millimètres pour la libre dilatation des plaques.