Bienvenue sur Faynot Industrie

Pourquoi respecter les DTU et les normes ?

FIXATIONS ET ACCESSOIRESS DES FIXATIONS POUR COUVERTURES ET BARDAGE

La fixation est le lien mécanique essentiel entre l’enveloppe et l’ossature d’un bâtiment. Elle représente toujours un point sensible, une grande partie des litiges lui étant imputable  :
- Fuites
- Ruptures d’assemblages
- Corrosion des points de fixation pouvant rapidement se répandre sur l’ensemble du bâtiment

POURQUOI RESPECTER LES DTU ET LES NORMES ?

- Les fixations conformes contribuent à la pérennité de l’ouvrage
- Les fixations conformes répondent aux exigences des bureaux de contrôle
- Les fixations conformes répondent aux obligations de l’assurance décennale du poseur*
- L’utilisation de fixations non conformes aux DTU et aux normes déclasse l’ensemble de l’ouvrage

Choisir le bon produit pour le bon usage est de la responsabilité de l'utilisateur : si l'utilisateur utilise un produit non adapté à l'ouvrage, il sera responsable des dommages  causés.
Article 1792 et articles suivants du code civil.

* L’utilisateur professionnel est astreint à une assurance obligatoire. Si des fixations non destinées à l'usage prévu se trouvent incorporées à tort dans un ouvrage, “L'assuré est déchu de tout droit   à garantie en cas d'inobservation inexcusable des règles de l'art”. Les règles de l'art sont définies par référence aux réglementations, aux normes en vigueur, règles  professionnelles.
Article A.243-1 Annexe 1 du Code des Assurances.

ATTENTION

Pour les travaux en couverture et bardage, l’intégrité des éléments d’assemblage nécessite  l’emploi  d’outillage adaptés.

MACHINES ADAPTÉES AUTORISÉES

Seules les visseuses équipées d’un dispositif de réglage permettant un contrôle du serrage par butée de profondeur ou limiteur de couple sont autorisées pour les travaux d’assemblages des couvertures et bardages (bacs acier, bacs alu, tôles ondulées,  plaques de fibres-ciment).

respecter normes (2)

MACHINES  NON AUTORISÉES

Les boulonneuses, clés à chocs, visseuses à choc... ne sont pas adaptées aux travaux d’assemblage en couvertures et bardages.

Ce type de matériel convient pour des applications spécifiques différentes pour lesquelles un couple de serrage élevé est recherché. En effet, le couple de pose en couverture et bardage est de l’ordre de 3 à 7 Nm, alors que ces machines développent des couples de serrage jusqu’à 150  Nm.

Les effets de chocs sont incompatibles avec les éléments de couvertures et bardages et induisent les problèmes suivants :

- Bacs acier/alu fixés en sommet de nervure
Risque d’écrasement de la nervure, problèmes d’étanchéité.

- Panneaux sandwich fixés en sommet de nervure
Risque d’écrasement de la nervure, problèmes d’étanchéité.

- Panneaux en fibre ciment
Risque de fissuration des plaques, problèmes  d’étanchéité.

- Bacs acier fixés en plage et bardage
Risque d’écrasement excessif de la rondelle d’étanchéité, problèmes d’étanchéité.
Risque de foirage de la fixation dans le  support.
Risque de serrage excessif dépassant la limite d’élasticité de la fixation

 

MISE EN ŒUVRE DES VIS AUTOPERCEUSES POUR COUVERTURE ET BARDAGE

Les vis autoperceuses sont de plus en plus utilisées pour assurer la fixation aux supports des éléments de couverture et de bardage. Ces fixations ont réalisé, depuis l’origine, des progrès constants dans les performances de perçage-taraudage.

Il est important de respecter certaines règles lors de la mise en œuvre, afin d’assurer un assemblage optimum.

 

PRÉCONISATIONS  TECHNIQUES

- Capacité de perçage adaptée au support à percer, y compris l’élément à fixer.

respecter normes (3).jpg

 - Vitesse de rotation de la visseuse et charge axiale adaptées au diamètre de la vis :

Diamètre 4,8 mm

Vitesse de rotation 2 400 tr/min

Charge 25 kg

Diamètre 5,5 mm

Vitesse de rotation 1 800 tr/min

Charge 30 kg

Diamètre 6,3 mm

Vitesse de rotation 1 800 tr/min

Charge 35 kg

respecter normes (4).jpg

- Visseuse équipée d’un dispositif de réglage permettant un contrôle du serrage, par butée de profondeur ou limiteur de couple.

Le non-respect de ces trois règles essentielles peut entraîner des désordres tels que :
–   Refus de perçage : Capacité de perçage non adaptée à l’application.
–   « Brûlage » de la pointe : Vitesse trop importante.
–   Foirage ou rupture de la vis : Pas de contrôle de serrage.
–   Infiltration d’eau : Rondelle trop écrasée.

respecter normes (1).jpg

Les conseillers techniques des fabricants Artema groupe fixation se tiennent à votre entière disposition pour vous aider à optimiser la mise en œuvre de vos bardages et  couvertures.

 

Vous prenez des risques, ces photos en témoignent

 Ces ruines existent, et vous ne les voyez pas !
Les vis autoperceuses et autotaraudeuses semblent bien posées, MAIS ’utilisation d’une « visseuse à chocs » a généré :
-  le foirage des filets formés par la vis dans le matériau du support,
-  des fissures en fond de filet,
-  des ruptures transversales des fixations.

Ruine

 Machines de pose adaptées autorisées (DTUs et Règles Professionnelles)

 Seules les visseuses équipées d'un dispositif de réglage permettant un contrôle du serrage par butée de profondeur et/ou limiteur de couple sont autorisées pour les travaux d'assemblages des couvertures et bardages (bacs acier, bacs aluminium, tôles ondulées, plaques de fibres-ciment, panneaux-sandwich, panneaux plans …).

vis posée OK